Bonjour Monsieur Le Gac, pouvez vous nous présenter la société TRAMICO et votre fonction au sein de la société ?

Howa_TramicoLa société HOWA-TRAMICO est un équipementier automobile de rangs 1 & 2, fournisseur notamment de pavillons de toit, d’éléments d’isolation acoustiques et thermiques à base de mousse de polyuréthanne, matière première qu’elle produit elle-même.

HOWA-TRAMICO appartient au groupe japonais HOWA TEXTILE INDUSTRY. Avec 3 sites de production en France, mais également présente en Espagne, en Slovaquie et en Russie, son effectif total est de 550 personnes.

Au sein de l’entreprise, j’occupe la fonction de responsable informatique.

Quelle était la situation en terme d’échange de données informatisé au sein du groupe avant la migration ?

Le respect des délais de livraison imposés par nos clients, l’actualisation en continu des prévisions logistiques et des appels de livraison sont autant d’éléments nécessaires à la fiabilité de la gestion.

Face à la diversité des normes EDI, aux particularités logistiques de nos clients, à la complexité technique du process encore bien souvent déconcertante pour certains utilisateurs, le choix de sous-traiter la traduction et la transmission EDI s’est vite imposé. Par ailleurs, nos stations EDI exigeaient une supervision permanente et une expertise interne que nous n’avions plus les moyens d’assurer.

Vous avez choisi d’externaliser l’EDI auprès d’ICDSC pour centraliser les échanges EDI, quelles sont les raisons qui ont motivé cette décision ?

Fin 2008, ICDSC, déjà fournisseur de notre portail d’échange de données techniques, a rapidement pu répondre à nos attentes. Lors d’une réunion avec nos différents propriétaires processus, il a démontré une excellente connaissance et maîtrise des flux logistiques automobile. Fort de ses liens déjà établis avec nos principaux clients, ICDSC a su convaincre de l’intérêt de l’externalisation du traitement EDI et de son apport en terme qualitatif.

Pouvez-vous nous faire un retour d’expérience sur l’externalisation EDI ?

Aujourd’hui, nous déployons l’EDI systématiquement avec nos nouveaux clients et 80% de notre chiffre d’affaires passe par ces flux. Notre historique des messages entrants & sortants est désormais disponible via un portail intranet, accessible par simple filtrage. Les demandes s’effectuent plus naturellement par emails avec une très bonne réactivité du helpdesk d’ICDSC, sensibilisé aux risques client.

ICDSC est représenté au sein de l’organisation GALIA, gage de son engagement et de sa volonté de collaboration avec les constructeurs automobile.

L’externalisation a également permis la dématérialisation des factures et un gain de 30% sur le coût de transmission.

Aujourd’hui, ICDSC est devenu un solide partenaire quant à la qualité de données échangées avec nos clients.

[note color="#EEEEEE"]Interview de Alain Le Gac réalisée par Laurent Destruel[/note]