Présentation du projet L3PS chez Mécaplast :

PageLines- mecaplast.pngLe groupe Mécaplast a été choisi en 2010 pour la fabrication des protections inférieures bas de portes (PIP) peints pour le projet Mégane Phase 2  Berline, Coupée et Break montée à Palencia. Ces pièces sont injectées, peintes et collées dans notre usine d’Igualada en Espagne. Le type d’approvisionnement défini était un approvisionnement en flux programmé  classique (palettes complètes homogènes en référence).

Étant donné la forte diversité de pièces à livrer (120 références), Renault a modifié son cahier des charges et nous a demandé de livrer ces pièces en L3PS, (plus communément appelé flux synchrone) c’est-à-dire dans l’ordre de passage des véhicules, ceci afin d’éviter une gestion complexe en bord de ligne de montage à l’usine de Palencia. Cette démarche permet également de réduire les surfaces de stockage chez notre client.

Des contraintes techniques liées au processus industriel ne nous permettaient pas de faire un L3PS dans le flux d’assemblage des PIP  (assembler les pièces à partir de la séquence de fabrication ferme de la chaîne de montage de Palencia).

Nous avons donc  proposé à notre client de travailler le flux synchrone à partir d’un stock de  produits finis.

Pour cela nous avons installé un magasin dit de « picking » comportant 120 références produits finis.

Grâce aux DELJIT Synchrones reçus  6 jours avant la consommation  sur la ligne de montage de Renault, nous planifions les campagnes de peinture et de collage des PIP.

Un jour avant l’expédition, nous attribuons aux pièces leur numéro MOFF (numéro de séquence croissant unique Montage Film Ferme) qui permet d’encycler les conditionnements clients selon l’ordre établi par l’usine cliente.

Ainsi, nous encyclons dans le même UM toutes les teintes dans l’ordre où elles seront montées sur véhicule à Palencia.

Le jour de l’expédition nous chargeons les UM et envoyons BL, liste de colisage et AVIEXP.

Quelles ont été les difficultés à surmonter en terme d’organisation et de systèmes d’information?

Le L3PS implique tout d’abord l’identification unitaire de chaque pièce, quand habituellement nous identifions l’UC ou l’UM. C’est donc un changement complet d’organisation. Chaque pièce devient unique, une référence manquante dans le conditionnement et c’est la ligne Renault qui est arrêtée !

Nous avons travaillé nos systèmes de détrompage et traçabilité des pièces afin d’assurer des livraisons conformes à 100% malgré la difficulté liée à la diversité de références existantes et à l’exigence qualité des pièces d’aspect.

En parallèle, nous devons ajuster la livraison des pièces en fonction de l’avance/ retard de la chaîne de montage du client.

La  consultation par internet des  numéros de séquence courant à la TCM (Tombée Chaine de Montage), nous permet de piloter le flux au travers du stock mini maxi défini dans la boucle protocolée avec le client.

Nous devons donc piloter le flux transport contrairement à une gestion classique où le client assure ses boucles de ramassage.

Nous avons mis en place la boite à outils Syflux L3PS, de la société ICDSC, qui est interfacée avec notre ERP (SAP) et notre plateforme EDI afin de gérer les numéros de MOFF. ICDSC a effectué l’installation sur le site et a formé le personnel à l’utilisation du logiciel et à la préparation L3PS. 

Pourquoi Mécaplast a choisi la solution ICDSC ?

Pour Mécaplast, il s’agissait de la première usine du groupe à livrer Renault en L3PS avec un temps de développement du projet relativement court : nous avions donc besoin d’un fournisseur avec une bonne expérience du L3PS chez d’autres équipementiers, capable de nous conseiller dans nos choix.

Nous recherchions aussi un fournisseur fiable, capable d’assurer la maintenance de son outil. Nous devons assurer à 100% nos livraisons.

ICDSC répond à tous ces critères, et figure parmi les prestataires agréés par Renault pour les applications L3PS, ce qui nous a conforté dans notre choix.

Quels sont les bénéfices du L3PS chez Mécaplast ?

La réception des DELJIT 6 jours avant la consommation des pièce nous permet de programmer notre chaine de peinture et notre planning de collage selon les besoins réels de Renault.

Le L3PS apporte également un gain de place au niveau du poste de collage.

Dans notre process, nous sommes contraints par des lots minimum de peinture incompressibles, alors qu’en logistique classique nous aurions dû gérer des UM clients incomplets par teinte entraînant une gestion complexe.

Nous avons aujourd’hui un seul conditionnement inter opération entre la machine de collage et le picking. La gestion est simplifiée et le besoin de place optimisé.

Enfin, la mise en place du L3PS permet à Mécaplast de consolider son savoir-faire logistique et conserver un rôle majeur auprès de ses clients depuis l’avant-projet jusqu’à la vie série.

Télécharger le témoignage