Alexandre Loire, vous êtes chef de projet chez GALIA. Pouvez nous nous présenter cette association ?

PageLines- galia.pngGALIA (Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans la Filière Automobile) est une association française régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est née en 1984 d’un besoin urgent d’amélioration des échanges entre partenaires du secteur automobile. GALIA compte à ce jour environ 400 membres :- sociétés industrielles (constructeurs automobiles, équipementiers et fournisseurs)- sociétés de services (informatiques, logistiques) tels qu’ICD International- syndicats professionnelsNos missions sont multiples. Nous devons élaborer des recommandations pour l’échange de produits et d’informations entre partenaires du secteur automobile et mettre ces recommandations à la disposition de nos membres. Nous assurons aussi la promotion de la mise en oeuvre, par les sociétés du secteur automobile, des solutions issues de ces recommandations. Enfin, nous représentons et défendons les intérêts de nos membres auprès des organisations françaises, européennes et mondiales travaillant dans les mêmes domaines et sur les mêmes thèmes.

Les domaines couverts par les travaux de GALIA sont :

• La logistique
• L’ingénierie
• Le commerce électronique (domaine B2B)
• ENX (Réseau européen, privé, sécurisé)

Parmi les projets que gère GALIA, il y a le projet A.L.F.A.. En quoi cela consiste t’il et à qui est-il destiné ?

L’appropriation des Technologies de l’Information et de la Communication par l’ensemble des intervenants de la chaîne logistique automobile est devenue une nécessité et une condition sine qua non de la compétitivité et de la survie des nombreuses entreprises.
Si les constructeurs et les grands groupes équipementiers l’ont bien compris, ce n’est pas le cas des fournisseurs « petits » et « moyens » qui sont situés en rang 2 et 3 dans la chaîne d’approvisionnement.
Conscient de ces réalités, le Comité Directeur de GALIA a décidé de lancer en juillet 2003, un vaste programme d’accompagnement des acteurs de rang 2 de la filière automobile, connu maintenant sous le nom de « Projet A.L.F.A. » (Amélioration des Liaisons dans la Filière Automobile). L’organisation de ce projet est à la fois nationale et régionale. Neuf régions ont été choisies pour conduire des opérations pilotes : Bretagne, Centre, Champagne Ardenne, Franche Comté, Normandie (Basse et Haute), Pays de Loire, Poitou Charente et Rhône Alpes.

Quels sont les outils sur lesquels vous vous concentrez ?

Les outils concernés par ce projet appartiennent aux trois domaines des travaux de GALIA :
- B2B :

o Se faire référencer et répondre aux appels d’offres des clients via leur portail fournisseurs
o Avoir un site web performant
o Faire des réunions efficaces et économiser du temps grâce au web conferencing.

- Logistique :

o Mettre en place un PGI ou optimiser l’outil existant
o Communiquer via une station EDI
o Communiquer en utilisant des services de webEDI

- Ingénierie :

o Apprendre la gestion de projet conception via une plateforme de travail collaborative
o Installer un plateau virtuel en ligne avec ses clients
o Communiquer via une liaison ENX

En quoi les utilisateurs des solutions d’ICD International peuvent-ils être concernés par le projet A.L.F.A. ?

Il y a deux cas : les clients existants et les prospects.

Dans le premier cas, les clients existants souhaitent peut être mettre en place des outils de gestion logistique et commerciale ou de nouveaux moyens de communication. Sous réserve d’être un rang 2 de la filière automobile dans une des régions ayant démarré le projet, ils peuvent bénéficier de l’accompagnement d’un consultant A.L.F.A. Si, en plus ils répondent aux critères d’une PME selon l’Union Européenne, cet accompagnement sera financé à hauteur de 80% par les DRIRE et les conseils régionaux.

Dans le second cas, en tenant compte des mêmes réserves et conditions que précédemment, ils peuvent être accompagnés dans la mise en place d’une connexion ENX ou l’optimisation de leurs processus d’échange avec leurs clients grâce à CAYOR dans le cadre de la mise en place d’un plateau virtuel.
Nous proposons aux sociétés qui sont intéressées d’en parler avec ICD International qui nous transmettra les informations.

Enfin, il existe une autre situation. Celle des clients d’ICD qui sont reconnus comme rangs 1 de la filière. Ceux-ci ont des projets pour améliorer leurs liaisons avec leurs fournisseurs situés dans les régions A.L.F.A. (mise en place d’EDI ou d’ENX, incitation à utiliser le portail fournisseurs ou à faire de la co-conception…). Dans ce cas, le projet A.L.F.A. peut être une aide.
Nous proposons alors à ces rangs 1 de faire parvenir à ICD la liste et les contacts des fournisseurs susceptibles d’être intéressés pour que l’organisation A.L.F.A. puisse contribuer à la réussite de ces projets Clients – Fournisseurs.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site GALIA : www.galia.com dans la rubrique A.L.F.A ou contactez-moi à l’adresse suivante : loire@galia.com.

Propos d’Alexandre Loire recueillis par Florence Naudin

Télécharger le témoignage